Techniques

Gaston Etienne Le Bourgeois, artiste pluridisciplinaire, sculpteur principalement sur bois avec une prédilection pour les bois exotiques (divers acajou, avodiré, gaïac, ébène)ainsi que les bois de nos régions (fruitiers, chêne, olivier, hêtre) et tous ces bois utilisés pour la décoration et le mobilier.

 

Pour une grande partie de ses sculptures il pratique le modelage puis un modèle en plâtre qui lui sert de base soit pour la réalisation de bronzes (maison colin entre autre) ou bien de sculptures parfois identiques mais réalisées dans différentes essences de bois, ce qui leur confère un aspect unique.

 

Gaston Etienne Le Bourgeois utilise également les techniques modernes et nouvelles de l’époque, et n’hésite pas à réaliser des sculptures moulées en ciment puis retravaillées. D’autres sculptures sont recouvertes de plomb, et sous sa direction et ses dessins il fait réaliser par des ferronniers divers objets à thème animalier.

 

La pierre à aussi ses faveurs, pierre blanche ou meulière et avec cette dernière il réalise des sculptures monumentales en assemblage à la manière des sculpteurs de cathédrale.

 

A son époque (1ère moitié du XXè siècle) l’exploitation de l’ivoire n’était pas interdite et il réalise plusieurs œuvres dans ce matériau (statuette, médaillons, luminaires, crucifix) ce sera sa fille Eve qui continuera avec succès d’œuvrer avec l’ivoire.

 

Gaston Etienne Le Bourgeois veut impliquer la sculpture dans la décoration, associer étroitement la sculpture avec « l’utile ». Ce qui se concrétise par la réalisation de boiseries sur différents thèmes selon la commande, de départs de rampes d’escaliers, de faire du mobilier et de participer à la décoration (travaux pour Ruhlmann, Rapin, Ets Fontaine…) Il travaille également avec des architectes et fait même des modèles pour des jouets en bois.